Es-tu courageuse?

Ah le courage… parlons-en donc pendant qu’on y est! Parce que, ça en prend en quantité industrielle, pour réussir à CRÉER VÉRITABLEMENT la vie qu’on s’imagine vivre!

C’est beaux les rêves… se laisser porter par nos inspirations… être dans nos pensées… mais ce n’est pas ce qui fait avancer!  Pas à vitesse grand V  en tous les cas…

Quand on revient à la réalité, c’est notre tête qui prend le dessus et puis là, on se laisse envahir par toutes ces pensées négatives qui nous viennent à l’esprit, tellement rapidement.

Ces pensées qui sont finalement le reflet de nos croyances (et blessures), ces mémoires (conscientes et inconscientes) bien ancrées à l’intérieur de nous depuis des lunes… basées sur nos expériences passées et les généralisations que nous en avons tirées. Auxquelles sont souvent associées des émotions comme:

  • la peur
  • la tristesse
  • la colère
  • la honte
  • et la joie

Tu vas facilement comprendre que, lorsque l’on ressent de la joie ou toutes autres émotions qui en découle, il est plus facile et agréable d’avancer.  Le courage nous vient beaucoup plus facilement, lorsque qu’il n’y a pas de pensée, ni d’émotion qui nous bloque ou qui freine nos ardeurs en pensant à ce que nous nous apprêtons à faire!

On avance avec confiance, n’est-ce pas?

Prenons l’exemple de Kim qui croit qu’elle a le potentiel, les compétences et la personnalité pour occuper l’emploi de ses rêves. Quand on regarde ça froidement, on est persuadé qu’elle ira frapper aux portes des entreprises avec enthousiaste en sachant qu’elle est un bel atout pour l’entreprise qui l’embauchera.  Sinon, pourquoi attendrait-elle?

J’irais même jusqu’à dire, pourquoi procrastinerait-elle (parce que souvent c’est ce que nous faisons dans bien des cas, lorsque nous retardons de faire quelque chose)?

Ahhh… si la nature humaine était aussi simple, aille aille aille que ça serait MERVEILLEUX!

Mais, parce que nous sommes des êtres beaucoup plus complexes que ça, il se peut fort bien que Kim ait d’autres certitudes qui la freinent dans son élan de courage… et qui font monter en elle des émotions qui la mettent dans un état de résistance du genre:

  • «Impossible que ça soit facile de trouver l’emploi de mes rêves, la vie récompense seulement celles qui travaillent fort!»
  • «Je ne peux pas être super heureuse, y en a d’autres qui le méritent bien plus que moi!»
  • «Si j’obtiens l’emploi, mais qu’après coup, je n’arrive pas à répondre à leurs attentes, je serais tellement déçue de moi et gênée!»

ON EST CE QUE L’ON CROIT ÊTRE!

Et ça, dans les moindre recoins de notre ÊTRE! Dans les moindre subtilités de nos pensées… qui peuvent remonter aussi loin que notre conception… voir même des autres générations qui nous précèdent.

Pour arriver à changer, NOUS devons d’abord modifier notre façon de comprendre le monde en acquérant de nouvelles connaissances qui nous ouvriront les horizons et nous feront prendre conscience des possibilités.

ET SURTOUT, arriver à identifier nos vielles croyances (et blessures) pour mieux se libérer de ces mémoires (conscientes et inconscientes) bien ancrées à l’intérieur de nous depuis des lunes…

En ayant IDÉALEMENT une personne à nos côtés pour nous apprendre ce que nous ne savons pas encore et à faire ce que nous ne savons pas encore faire, pour l’instant…

Tu aimerais être celle qui fait preuve de plus de courage?

Les pistes de solutions sont là, à toi de voir si tu as envie de les explorer! Si oui, je me serai honorée de te partager ce que je sais pour t’aider à devenir cette femme de plus en plus courageuse!

Voici le lien pour prendre contact ensemble »»» CLIQUE ICI

Au plaisir de te parler!

Marie-Ève 🙂

Laissez un commentaire