Du plus loin que je me souvienne, prendre soin de ma santé, a toujours eu une importance CAPITALE dans ma vie. Au fil des dernières années, en poursuivant patiemment la quête de mon essence et tout particulièrement en prenant conscience de mes masques et de mes blessures, j’ai compris que l’histoire de ma mère, en lien avec sa santé, avait teinté, plus que je ne pouvais le penser, MA vision de la vie et MON histoire.

Ce qui explique pourquoi, plus jeune, mon focus était surtout dirigé sur ma santé physique.  Ma compréhension de la situation se limitait essentiellement à cela et c’est de cette façon que je croyais que mes gestes allaient avoir une portée à long terme. C’est aussi la raison pour laquelle les sciences, l’alimentation et l’entraînement ont été au centre de ma vie pendant tant d’années!

Ce qui n’est pas tout faux. Toutefois, après avoir compris aujourd’hui que de manger sainement, faire de l’exercice et de bien dormir demeurent des éléments clés qui auront un impact positif sur ma condition physique, je vois dorénavant la santé dans sa globalité.

Une santé qui passe d’abord par l’attention toute particulière que je vais accorder à mon bien-être émotionnel et mental, dont j’assume l’entière responsabilité. M’assurant ainsi de répondre adéquatement aux besoins de mon cœur, de mon âme, de mon esprit ET de mon corps, tout en créant une vie alignée avec ma véritable essence.

Et réussir, par la même occasion, à préserver un certain équilibre au niveau physique, en faisant tout ce qui est en mon pouvoir pour prévenir (ou du moins à ralentir selon le cas) plusieurs déclencheurs de maladies, dont certaines pourraient être initiées sournoisement par un style de vie stressant et insatisfaisant.

POUR UNE TROISIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE

Voilà pourquoi j’ai eu envie, pour une troisième année consécutive, de m’impliquer dans une cause qui me tient à cœur, soit celle de la sclérose en plaque. Une maladie qui toucherait près de 20 000 personnes au Québec, dont le diagnostique se situe surtout entre vingt et quarante ans et qui affecterait les femmes presque 3,5 fois plus que les hommes.

Car je crois qu’il y a en effet un travail très important à faire du côté de la recherche, afin de permettre aux gens qui en sont atteints, de conserver une qualité de vie satisfaisante, malgré les séquelles physiques qui peuvent en découler.

Également, car je crois, que de façon plus général, il y a un sérieux travail de sensibilisation à faire, pour éduquer l’ensemble de la population, quant à l’incidence que peuvent avoir les choix que nous faisons (et que nous ne faisons pas) à long terme sur notre santé, autant au niveau émotionnel, mentale que physique et la relation qu’il pourrait y avoir avec l’apparition de certaines maladies.

Et si l’on pousse la réflexion encore plus loin. Je crois qu’il est venu le temps où l’on doit absolument élever le niveau conscience sociale, afin que de plus en plus de personnes, qui se sentent impuissantes en ce moment et incapables de changer leur vie pour le mieux, arrivent à saisir réellement LE POUVOIR qu’elles ont entre les mains et que nous avons tous d’ailleurs, face à notre bien-être. Et ce, dans toutes les sphères de notre vie.

À condition, bien sûr, d’être prêt à faire le nécessaire pour cultiver ce bien-être en nous. Notamment, en transformant d’abord  notre monde intérieur, afin qu’il devienne plus harmonieux, favorisant ainsi le passage du doute vers la certitude qu’il est possible de co-créer avec l’Univers une vie alignée, à travers laquelle nous allons nous sentir utile et épanoui.

Et c’est là où je trouve que ça commence à être intéressant, puisqu’en croyant que nous avons le pouvoir de changer pour le mieux notre propre vie, nous pouvons nous permettre aussi de croire, en osant rêver et innover ensemble, qu’il est possible de créer un nouveau monde, en cohérence avec nos valeurs communes de paix et d’amour! Évidemment, pour nous qui sommes encore là ET SURTOUT,  pour nos enfants ainsi que toutes les générations à venir!!!

Ça t’intéresse de faire une différence toi aussi? Viens célébrer avec nous le 29 septembre prochain, lors de la soirée Élément, dont l’édition 2017 se déroulera sous le thème de la 9e symphonie. Pour tous les détails, CLIQUE ICI. Ou contacte-moi directement en m’envoyant un courriel à info@memartel.com

Au plaisir de se voir à la soirée!

Laissez un commentaire