Si tu occupes un emploi en entreprise présentement, je suis certaine que tu seras d’accord avec moi pour dire que d’être salariée comporte son lot d’avantages.

Notamment, pour quelqu’un qui recherche avant tout un environnement stable, structuré, avec un cadre clairement établit où le côté financier est assuré par une rémunération fixe et de nombreux avantages sociaux en échange d’heures travaillées, ce sera l’endroit tout indiqué pour travailler.

Pour bon nombre de personnes, ce lieu de réalisation conviendra pour toute la durée de leur carrière. Tandis que pour d’autres, la rigidité du cadre deviendra, avec le temps et l’évolution de leurs priorités, une grande source d’insatisfaction, comme par exemple:

  • Au niveau familial, avec un besoin de plus de flexibilité dans les horaires
  • Dans le travail, avec un besoin de se sentir investit par des projets qui correspondent davantage à leurs intérêts, leurs valeurs et leur propre vision du domaine dans lequel elles exercent
  • Du côté personnel, avec le besoin de se sentir plus utile et de se dédier à une cause qui les rejoints dans leur histoire de vie
  • Finalement, parce qu’elles éprouvent un grand besoin de s’affirmer dans leurs convictions et de nourrir leur créativité ainsi que leur sentiment de liberté

Ce qui les amènera à se lancer comme entrepreneure!

UN PETIT BOUT DE MON HISTOIRE

Pour ma part, j’ai évolué professionnellement dans le milieu corporatif pendant près de vingt ans, alors je peux très bien comprendre ce choix. Je garde en mémoire plusieurs beaux moments entre collègues à travers toutes ces années.  Je trouve qu’en début de carrière, c’est aussi une excellente façon de prendre de l’expérience en côtoyant d’autres personnes plus expérimentées, ça nourrit notre confiance et nous aide à bâtir notre réseau de contact.

Toutefois, au fil du temps, je me suis sentie étouffée dans cet environnement plutôt fermé. Me déplacer au bureau à tous les jours pour répondre à des exigences qui allaient à l’encontre de mes valeurs, ça m’a quasiment rendue malade.

Il y avait en plus l’impuissance que je ressentais face à une machine, que pouvait représenter l’entreprise, qui me donnait l’impression d’avoir les mains liées et de me sentir inutile à plusieurs égards…

En silence, je rêvais d’être libre de décider comment je voulais travailler, comment j’allais me rendre utile dans la vie des gens ET comment j’allais partager le message qui criait très fort en moi:

Dessine ta vie à ton image! Dessine ta vie à ton image! Dessine ta vie à ton image!

C’était il y a près de trois ans. Mon père venait de décéder, deux jours après avoir donné naissance à ma deuxième fille. L’appel de dessiner ma vie à mon image était bel et bien là, parce qu’à ce moment précis, ma vie professionnelle ne me plaisais pas du tout et parce que je ne voulais surtout pas me retrouver à 65 ans avec ce sentiment d’avoir subi ma vie.

Aujourd’hui, je referais le même choix. Évidemment, comme n’importe quel autre emploi, être entrepreneure, ça demande du travail et de la rigueur.  Toutefois, quand le besoin de s’accomplir devient vital, il y a là tout un terrain de jeux pour s’amuser et se réaliser!

Toi, comment te sens-tu dans ton statut professionnel actuel? As-tu déjà songé à te lancer comme entrepreneure? Je sais que plusieurs y pensent, mais ne sont pas certaines. Elles hésitent à quitter leur chaise de salariée, entre autres parce qu’elles ne voient pas trop ce qu’elles pourraient faire et comment se rendre utile.

PAR OÙ COMMENCER?

Pour t’aider à définir ta personnalité d’entrepreneure, j’ai pensé te partager 3 étapes à franchir. Les voici:

  • Étape 1: Identifie tes champs d’intérêts et tes passions
  • Étape 2: Défini le ou les moments où tu t’es sentie le plus utile au cours de la dernière année
  • Étape 3: Précise l’impact que tu aimerais avoir dans la vie de tes futur(e)s client(e)s

Est-ce que ça commence à prendre forme? C’est tellement excitant de sentir que l’on a réellement le pouvoir de créer un emploi sur mesure pour nous, c’est vrai non?

À ce stade-ci, il se peut également que tu ne sois pas trop certaine de la direction à prendre et de l’impact que tu aimerais avoir dans la vie des autres, je te rassure que c’est tout à fait normal!  

Si tes idées sont plutôt du type à partir dans tous les sens et que tu arrives difficilement à les canaliser, n’hésite pas me contacter, afin que l’on voit ensemble de quelle façon je pourrais t’aider à mettre de l’ordre dans tout ça, avec mes services .

Bonne réflexion!

2 commentaires

  1. Sylvie Caron sur 28 avril 2018 à 9 h 53

    Bonjour,
    Je viens de vous découvrir et de lire cet article. C’est tellement vrai! 🙂
    Je suis présentement rendue à presque 56 ans et je travaille dans une université québécoise depuis 11 ans maintenant. Mon désir d’être entrepreneure est toujours présente en moi et très fort! Toute ma vie, je n’ai pas eu assez confiance en moi pour me lancer, donc je suis restée là dans un emploi qui était ‘correct’ sans plus. Je suis en train de préparer ma retraite pour partir à 60 ans. Cela va me donner un peu d’argent pour survivre (une base), mais avec ça, je veux créer ma ptite affaire maison pour peut-être évoluer à avoir un bureau loué à quelque part. Croyez-vous que c’est trop tard à cet âge de vouloir faire cela? C’est maintenant la peur qui m’obsède! Avant, c’était la peur de me retrouver à la rue… maintenant, je me demande si je suis trop vieille pour créer un vie professionnelle et personnelle satisfaisante. Qu’en pensez-vous?

    • Marie-Ève sur 2 mai 2018 à 15 h 11

      Bonjour Sylvie, d’emblée ce que je peux vous dire c’est « qu’il n’est JAMAIS » trop tard pour réaliser vos rèves! JAMAIS! Ensuite, c’est une question de croyances… de fausses croyances et de croyances limitantes! Votre réalité est le reflet de ce que vous portez comme croyances. Si vous voulez changer votre réalité, réaliser vos rêves et en vivre, c’est d’abord en vous que vous devez apporter les changements… pour être en mesure de porter un nouveau regard sur la vie et manifester une toute nouvelle réalité. Évidemment, pour amorcer de type de changement et de transition, je vous encourage fortement à être accompagnée par un ou une professionnelle dans le domaine, comme une coach par exemple. Pour ma part, c’est exactement le genre de soutien que j’offre à mes clientes. Si jamais vous aimeriez que l’on discute des possibilités ensemble, n’hésitez pas à prendre contact avec moi. Au plaisir, Marie-Ève 🙂

Laissez un commentaire