Skip to content

Savais-tu que dans la vie tout est répétition

Savais-tu que dans la vie, tout est répétition? Avant que JE comprenne cette subtilité FONDAMENTALE de la vie et l’impact que cela avait dans MA vie, il m’en a fallu du temps.

BeaucoupTrop même Ça ce sont les trois mots qui resurgissent dans ma tête, quand mon ego reprend du service et que je retombe dans mon masque de Rigide, entre autres.

Tout est parfait ici et maintenant! C’est le mantra que l’adulte qui est en moi, sage, responsable et pleinement consciente de son pouvoir, répète à la petite Marie-Ève blessée, pour la rassurer quand elle reprend du service et qu’elle se met à culpabiliser et à se taper sur la tête de ne pas manifester aussi rapidement les mille et un projets professionnels et personnels auxquels elle aspire!

Car évidemment, comme la bonne majorité des êtres humains, j’aspire à vivre une vie des plus riches, épanouissantes, vibrantes, satisfaisantes et remplies de sens! Et comme tout être humain également, mon parcours est parsemé d’embûches qui viennent me mettre des bâtons dans les roues et qui me donnent cette impression par moment de pédaler dans le vide et de faire du surplace.Pour saisir le fait que j’étais totalement responsable des difficultés que j’attirais dans ma vie, il aura fallu que je tombe, puis que je tombe, puis que je retombe, et que je rere… tombe à répétition! Parce que, bien évidemment, on apprend AUCUNEMENT ça à l’école!

Ils ne nous apprennent pas ça non plus à l’école que TOUT est résonance, ce qui veut dire que nous attirons ce que nous sommes.

En conséquence, si nous avons rencontré jusqu’à maintenant, dans notre vie, une série de patrons qui reconnaissent difficilement nos bons coups, une série d’amoureux qui nous trompent, une série de conflits que l’on vit avec nos enfants ou nos parents, une série d’amies qui nous laissent tomber, etc., nous devons en déduire que notre qualité de vie qui fait état de notre satisfaction ainsi que de notre bien-être, autant au travail que dans la sphère personnelle, dépendra inévitablement de notre capacité à voir clairement ce qui se passe à l’intérieur de nous.

Ils ne nous disent pas ça non plus à l’école que la mission ultime de l’incarnation de notre âme sur la terre est de venir se souvenir et évoluer à travers nos blessures et mémoires du passées.

Et que, pour nous amener à nous libérer de nos souffrances et en comprendre le sens, la vie nous mettra au défi en nous envoyant à répétition des situations qui reproduiront nos modes de fonctionnements internes et qui recréeront en nous les émotions douloureuses auxquelles elles sont associées, tant et aussi longtemps que nous n’aurons pas été en mesure d’accepter les parties de nous que nous avons laissées dans l’obscurité.

« Ben non, aille chose, ils ne nous apprennent pas ça à l’école, parce que c’est ben trop pété, pis ésotérique de parler d’âme, pis d’énergie, pis de spiritualité, pis de la vie avec un grand V! Surtout, dans le monde HYPER rationnel dans lequel on vit actuellement, aseptisé par la méfiance de la preuve scientifique! »

Je dirais même que c’est en cherchant des VÉRITÉS que l’on s’enfonce dans le mensonge. Car en séparant ainsi notre cœur, notre âme, notre corps et notre esprit d’avec tout ce que la vie met à notre disposition, on perd la connexion.

Et sans connexion, le courant ne passe pas. On a l’impression d’être nous-mêmes, de nous connaître et de tout connaîtremais cette connaissance, ce n’est qu’illusion.Dans ces circonstances, la vie n’est en effet qu’une immense pièce de théâtre dans laquelle nous sommes des marionnettes, sans vraiment nous en rendre compte. Manipulées par ce que l’on porte en nous, c’est à dire nos blessures, nos mémoires du passées, nos croyances et celles que la société tente de nous imposer, à travers de nombreux conditionnements.

Alors, que la connexion, c’est l’éveil!

Et s’éveiller, c’est accueillir en toute conscience ce qui EST en nous et autour de nous, dans le respect de notre vérité et en union avec les éléments la vie: la terre, la nature et l’univers. C’est reconnaître l’existence de l’infiniment petit, de l’infiniment grand et des dualités qui sont partout, en nous et autour de nous: l’homme et la femme, le ciel et la terre, l’amour et la haine, le chaud et le froid, le noir et le blanc, le positif et le négatif… pour ne nommer que ceux-là.

C’est ultimement, se donner la possibilité de sortir de cette fameuse pièce de théâtre, dans laquelle on se laisse hypnotiser, entourlouper, aveugler et de voir la vie avec un autre regard et à un tout autre niveau de lecture.

Afin de découvrir et d’accepter les parties de nous qui sont encore dans l’obscurité et ignorées. Nous réunifier à qui nous sommes vraiment, vibrer à la fréquence de notre essence, incarner notre beauté divine et ÊTRE NOUS-MÊMES dans toute notre vérité, sans se cacher derrière des masques. Car là est le plus grand des défis de tout être humain.

Tout ça dans le but de connecter à notre vraie nature et à notre pouvoir infini de création, celui qui nous amènera à évoluer vers une vie des plus riches, satisfaisantes, vibrantes, stimulantes et remplies de sens. Et surtout, alignée véritablement à la fréquence de notre essence, lumineuse et unique!Tu es femmes ouvertes de cœur et d’esprit qui n’acceptent plus de faire du surplace ou d’avancer au ralenti actuellement, que ce soit dans la sphère professionnelle, amoureuse, familiale ou sociale?

Il me reste encore quelques places privilégiées pour un accompagnement personnalisé au courant des prochaines semaines. Alors, si ça résonne en toi tout ça et que tu sens que tu es l’une de ces femmes, contacte-moi pour demander un Appel Connexion maintenant »»» CLIQUE ICI

Au grand plaisir de connecter et de débuter cette nouvelle aventure d’évolution ensemble!

6 commentaires

  1. Nancy sur 10 février 2018 à 10 h 47

    J’adore ton article

    • Marie-Ève sur 16 février 2018 à 11 h 53

      Merci beaucoup Nancy!

  2. Roxanne sur 2 août 2018 à 20 h 13

    C’est touchant

    • Marie-Ève sur 2 août 2018 à 22 h 48

      Heureuse que ça puisse te toucher et raisonner ainsi pour toi.

  3. Claudia Larue sur 2 août 2018 à 22 h 36

    Merci beaucoup Marie-Eve. Ça me rejoint tellement.

    • Marie-Ève sur 2 août 2018 à 22 h 55

      Bienvenue Claudia! Heureuse de te lire et de savoir que ce à quoi je crois profondément puisse te rejoindre ainsi. C’est un grand bonheur pour moi de le partager en sachant que ça puisse faire écho auprès des autres femmes qui vivent les mêmes défis.

Laissez un commentaire





Scroll To Top

Copyright 2016-2019 Marie-Ève Martel. Tous droits réservés. |  Politique de confidentialité