Porter un regard authentique envers soi n’est pas un exercice facile à faire, je le sais, mais c’est tellement important, surtout pour amorcer un nouveau départ dans notre vie professionnelle (et aussi personnelle à vrai dire…).

Lorsque je fais référence à ce regard authentique, il consiste à:

  • Apprendre à te connaître, en observant simplement ce qui EST de toi
  • Reconnaître tes forces, tes faiblesses et tes limites en tout objectivité
  • Accepter ton parcours de vie, c’est-à-dire tes bons coups, comme les moins bons, tes expériences de vie qui t’ont blessée, les apprentissages que tu en as retirés

En d’autres mots, un regard authentique qui t’amène à te reconnaître et à t’apprécier à ta juste valeur!

Es-tu d’accord avec moi?

Et si je te posais la question suivant: Arrives-tu réellement à porter un regard authentique envers toi?

Je dois te dire que mes nombreuses expériences d’accompagnement auprès de femmes allumées, qui démontrent une ouverture d’esprit et ayant déjà amorcé un cheminement spirituel me confirment que ça ne s’acquière pas du jour au lendemain, malheureusement.  Il y a des niveaux de conscience que l’on doit franchir qui nous amèneront à rendre la vision que nous avons de nous, beaucoup plus claire, plus juste et plus limpide!

Je rajouterais même que, tant et aussi longtemps que l’on n’auras pas franchi ces niveaux de conscience, nous éprouverons de la difficulté à reconnaître pleinement et véritablement NOTRE valeur.  Par conséquent, il sera pratiquement impossible de révéler avec confiance LA vérité qui se cache au plus profond de chacune de nous.

Une vérité qui nous fait sentir vivante, accomplie et épanouie, car elle est fait de notre essence, donc remplie de sens!  Alignée avec nos valeurs profondes et la grande vision de la vie professionnelle et personnelle à laquelle nous aspirons tant!!!

Ce qui veut dire également que tant et aussi longtemps que l’on sera portée à croire que l’on n’est pas assez bonne, que l’on n’est pas assez belle ou que l’on n’a pas assez de compétences, nous continuerons à douter de notre valeur et à freiner notre évolution et même notre ambition professionnelle!

Et d’où nous vient ce regard biaisé que l’on porte (très souvent) envers soi? Il nous vient en grande partie de nos vieux enregistrements, c’est-à-dire de nos vieilles croyances dont la majeur partie ont été programmées durant notre enfance.

Chacune d’entre nous avons les ressources à l’intérieur de nous pour apprendre et développer les habiletés nécessaires pour Dessiner une vie à notre image!  LA VIE que l’on imagine dans nos fantasmes les plus secrets… et à laquelle tu n’oses (probablement) pas encore croire.

Pour t’aider à prendre conscience de l’ampleur de cette notion de je ne suis pas assez qui contrôle ta vie probablement plus sournoisement que tu ne le penses, je te propose de faire deux exercices dans les prochains jours.

PREMIER EXERCICE

Tout d’abord, ce que je t’encourage à faire est de rester à l’affût des commentaires positifs que les gens qui t’entourent te communiquent, de façon spontanée.  Ceux-ci peuvent provenir entre autres de ton milieu de travail, comme ton superviseur, une collègue ou un client. Ça pourrait être également ton conjoint, une amie ou même, à la limite, une personne étrangère.

L’important dans cet exercice est de prendre conscience, d’une part, des commentaires positifs que les gens autour de toi te partagent (et que l’on a tendance à laisser passer sans trop leur accorder d’attention). Et d’autre part, de la difficulté que tu peux éprouver à les accueillir en toute humilité et surtout, sans porter de jugement envers toi.

L’une des meilleures façons de valider ton aisance à recevoir des commentaires positifs sera de porter une attention particulière à ce que tu réponds habituellement du « tac au tac« , un peu comme si tu étais sur le pilote automatique, à l’instant qui suit les commentaires. Si d’emblée, tu tentes de les justifier en répondant « ben non voyons… » ou « oui mais…« , ces mots refléteront inévitablement un jugement envers toi-même.

Pour t’aider à en prendre conscience, demeure ouverte à accueillir le prochain compliment que tu recevras en lien avec ta nouvelle petite robe ou ta prochaine coupe de cheveux.  Ce sont des situations où plusieurs femmes éprouvent encore beaucoup de difficulté à recevoir les compliments et à reconnaître leur propre valeur, avec authenticité.

Si, au lieu de ça, tu réponds simplement en acceptant les paroles et en remerciant la personne, cela voudra dire que le regard authentique que tu portes envers toi est bel et bien présent, ce qui est excellent! À toi par la suite de le développer encore davantage!!!

DEUXIÈME EXERCICE

Pour ce qui est du deuxième exercice, il est assez simple et oh combien révélateur de l’aisance que tu pourrais avoir ou ne pas avoir à porter un regard authentique envers toi. Celui-ci consiste simplement à te placer devant un miroir en te regardant droit dans les yeux et à te dire, tout en étant connectée à ton cœur:

 JE T’AIME QUAND TU ES ________ (en le justifiant par l’une de tes qualités ou de tes forces)

Ensuite, le plus intéressant, est de prendre conscience de ton dialogue intérieur et de tes émotions qui émergent spontanément et à le prendre en note.

Et pour pousser l’exercice un cran plus loin, je te suggère de te placer à nouveau devant le miroir et te répéter, de la même façon que la phrase précédente:

MÊME SI PARFOIS TU ES __________ (en le justifiant par l’un de tes défauts ou de tes lacunes), JE T’AIME ET JE T’ACCEPTE TELLE QUE TU ES

Encore une fois, je t’invite à prendre conscience de ton dialogue intérieur et tes émotions qui émergent spontanément encore une fois et à les prendre en note.

Est-ce un dialogue et des émotions neutres ou positifs? Ou plutôt, ce sont des pensées et des émotions négatives qui te poussent à demeurer dans cet esprit de ne pas être assez?

J’adorerais lire tes commentaires une fois que tu auras terminé les exercices.

Et si tu te sens appelée par ce désir de plus d’authenticité envers toi, pour enfin reconnaître toute la valeur que tu portes en toi et cette quête de donner un sens à tes choix professionnels, et que tu veux qu’on prenne le temps d’en discuter ensemble, écris-moi tout simplement.

Laissez un commentaire